top of page

Voici ce qui pourrait vous arriver si vous laissiez de côté les réseaux sociaux !



Une semaine sans utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et TikTok pourrait améliorer le bien-être des gens et réduire les troubles de la santé mentale tels que la dépression et l'anxiété. C'est l'une des conclusions auxquelles est parvenue une étude menée par une équipe de chercheurs de l'Université de Bath (Royaume-Uni), qui voulait savoir comment l'utilisation de ces plateformes affecte la santé mentale.


Comme le rapporte cette institution dans la revue Cyberpsychology, Behavior and Social Networking, qui recueille les résultats de l'étude, les habitudes de consommation de 154 personnes âgées de 18 à 72 ans qui utilisaient les réseaux au quotidien ont été prises comme référence, et ont été divisés en deux groupes, dont un groupe témoin, qui a pu continuer à utiliser les réseaux sociaux. L'autre groupe de participants a été invité à faire une pause d'une semaine, au cours de laquelle ils sont restés à l'écart d'Instagram, Twitter, Facebook ou TikTok, ce qui a entraîné une "amélioration significative" du bien-être, de la dépression et de l'anxiété. D'autre part, cette étude a également révélé que les personnes qui ont pris cette pause d'une semaine ont déclaré avoir utilisé leurs réseaux sociaux en moyenne 21 minutes pendant la période, contre une moyenne de sept heures pour le groupe témoin, qui n'avait aucune restriction.


"Réduire votre consommation de contenus sur les réseaux sociaux permet de réduire votre niveau d'anxiété"


"Beaucoup de nos participants ont signalé des effets positifs en restant à l'écart des médias sociaux, notamment une meilleure humeur et moins d'anxiété. Cela révèle que même une courte pause peut avoir un impact", a déclaré le chercheur principal du Département de la santé de Bath, le Dr Jeff Lambert. . Les chercheurs qui ont mené cette étude ont avancé qu'ils prévoyaient d'étendre cette expérience à différentes populations plus jeunes ou ayant des problèmes de santé physique et mentale pour voir comment cette déconnexion pourrait leur être bénéfique.

Au fil du temps, lr'intérêt pour TikTok, Twitter, Facebook et Instagram a augmenté au point qu'en 2022, l'utilisation quotidienne moyenne des réseaux sociaux dans le monde s'élevait à 147 minutes par jour, soit deux minutes de plus qu'en 2021. Selon les données de Statista, les utilisateurs trouvent des contradictions dans l'utilisation de ces plateformes. D'une part, ils ont le sentiment que grâce à elles, ils ont pu accéder à plus d'informations et qu'elles ont favorisé la communication et la liberté d'expression. D'autre part, les personnes interrogées ont également déclaré qu'elles estimaient que les réseaux sociaux avaient aggravé leur relations sociales, les conflits politiques et les relations humaines.


"Prenez le contrôle des réseaux sociaux et ne les laissez pas vous contrôler"


Les utilisateurs accèdent aux réseaux sociaux pour diverses raisons, le maintien du contact avec les amis et la famille étant la principale justification, 47,6 % du temps. 36,3% des personnes interrogées s'y connectent en revanche pour s'amuser et sortir, tandis que 35,1% le font pour lire ou accéder à des informations. Aussi, 31,6% les utilisent pour rechercher du contenu. Enfin, 29,5% des internautes ont un compte sur ces réseaux sociaux pour vérifier l'information, 27,7% d'entre eux pour trouver l'inspiration et acheter, et 23,9% pour nouer de nouveaux contacts. Les utilisateurs de Twitter, TikTok et Instagram, entre autres plateformes, considèrent également que les réseaux sociaux ont un impact sur certains aspects de la société, tels que l'accès à l'information, l'orientation politique et la qualité de vie en général.


Soyez conscients que le fait de "consommer" les réseaux sociaux peut avoir des conséquences certaines dans votre équilibre mental ! Se laisser absorber par ses derniers revient à vous exposer et mettre en danger votre équilibre. Les réseaux sont un fabuleux outil professionnel qui permet de développer votre activité. A condition que vous preniez le contrôle et que vous ne les laissiez pas vous contrôler...



Commenti


bottom of page