top of page

Réussir sur les réseaux sociaux, c'est exercer plusieurs métiers à la fois

Dernière mise à jour : 19 janv. 2022



Le succès sur les réseaux sociaux requiert une grande flexibilité. Tantôt vous serez marketeur, tantôt closer ou tout simplement entrepreneur. Voici les métiers qu’il vous faut maîtriser pour atteindre vos objectifs et vivre des réseaux sociaux.


La fibre entrepreneuriale est essentielle


La réussite sur les réseaux passe avant tout par la vision entrepreneuriale. Sans stratégie bien établie, vous irez droit au mur. En effet, avant même de vous lancer sur les réseaux sociaux vous devez mettre en place des stratégies de prospection, de communication ou encore de marketing, mais surtout un business model (modèle économique) viable. Pour cela, vous devez vous poser les bonnes questions : Quelles sont les problématiques consommateurs auxquelles je réponds ? Qui sont mes clients idéaux et comment prennent-ils des décisions d’achat ? Quelles sont les autres solutions qui s’offrent à mes prospects ? Quelle est ma proposition de valeur unique et mon avantage indu ? Et tant d’autres.


Votre activité sur les réseaux se gère à l’image d’une entreprise, avec les mêmes défis. Sans bonnes fondations votre business s’épuisera sur la durée. Vous devrez faire face à des obstacles, des changements dans les modes de consommation, de nouveaux algorithmes sur les réseaux, et donc prévoir des solutions de repli, des évolutions. Enfin, et comme le souligne notre formatrice Sandrine Duarte, il faut aborder « les réseaux sociaux d’un point de vue professionnel, il ne faut pas oublier pourquoi on y est. C’est quand même pour faire du business. On n’est pas là pour se faire des amis mais bien des clients, et ça beaucoup l’oublient. » Être entrepreneur dans l’âme est donc capital pour réussir sur les réseaux sociaux, celle de marketeur tout autant.


Le marketing, clé de voûte sur les réseaux sociaux


Un business modèle viable est une chose, l’appliquer de façon pertinente en est une autre, et la stratégie marketing est l’élément fondamental pour y parvenir. Il convient dans un premier temps de définir vos prospects qualifiés. Ces derniers doivent prendre la forme de personas, personnages fictifs qui représentent le profil type de vos meilleurs clients. Pour les définir, répondez aux questions suivantes : Quelle est son activité ? Quelles sont les problématiques qu'il rencontre ? Comment se forme-t-il et s'informe-t-il ? À quoi ressemble sa journée type ?


Faites parler le marketeur qui est en vous, celui qui analyse les comportements des e-consommateurs, identifie leurs besoins et met en place les réponses appropriées grâce aux canaux numériques adéquats. Une bonne stratégie de marketing influe sur vos performances de ventes, votre taux de conversion. Si votre cible idéale est bien définie, que vous menez les actions digitales adaptées pour cette dernière, une grande partie du travail de commercial sera réalisée.


Pour convertir il faut également être bon commercial comme closer


Nous avons fait un constat criant sur les entrepreneurs du web : ces derniers ont de nombreux visiteurs mais ils ne les transforment que très rarement en clients. Pour pallier ce problème, il faut être à la fois un bon commercial et un bon closer (qui déclenche l’acte d’achat, ferme la vente). Encore une fois, cela passe par la construction d’une stratégie commerciale et d’un plan de prospection. Ce n’est pas seulement avoir une personne au téléphone, c’est un ensemble d’éléments qui commence dès l’ajout du contact ou du commentaire mis sur un post. Il est essentiel d’écouter. « Quand on est à l’écoute, qu’on accorde du temps au gens, on donne bien plus d’éléments, et par la suite on close », rappelle Sandrine Duarte.


Ces autres métiers qu’on oublie souvent


Si les métiers d’entrepreneur, de marketeur et de closer sont essentiels pour réussir sur les réseaux sociaux, d’autres compétences sont requises pour pousser encore plus loin votre succès :


· Copywriter : par des contenus de qualité, le copywriter va inciter le lecteur à réaliser un achat ou une autre action (entrer en discussion, partager, …). Ce n’est pas un journaliste, le copywriter ne cherche pas uniquement à informer les lecteurs mais à déclencher des actions. Pour cela il se met notamment à la place de sa cible.


· Community Manager : il est celui qui travaille en amont du copywriter, celui qui met en place une stratégie pour les réseaux sociaux, d’autant plus que les visiteurs réalisent un véritable parcours client sur les réseaux. Il détermine le ton employé, les sujets, la fréquence, le format (story, post, live, …),


· Vidéaste : la vidéo est devenue incontournable sur les réseaux sociaux car c’est aujourd’hui le seul outil digital qui fait vivre des émotions. Et on sait très bien que toute impulsion d’achat part des émotions. La question de faire ou non de la vidéo ne se pose plus, celle d’être un bon vidéaste ou non pour réussir sur les réseaux sociaux non plus.


· Web designer : Il définit le cahier des charges des réseaux sociaux et du site web. Il crée l’identité visuelle du profil et/ou du site. Son objectif est de capter l’attention des visiteurs et leur permettre de naviguer dans les meilleures conditions sur les réseaux sociaux. Il choisit pour cela le style et la place des visuels, le type et les tailles des typographies, …


· Graphiste : Concevoir des solutions de communication visuelle est capital. Le graphiste travaille sur le sens des messages grâce aux formes graphiques qu'il utilise sur tout type de supports pour les réseaux sociaux. Vos posts doivent être beaux et donner envie de les lire, votre photo de couverture aussi. Elle doit inspirer confiance et sera en complète cohérence avec qui vous êtes et votre projet professionnel. Pour cela, le graphisme est important.


· Photographe : Même constat pour les photos. De celle du profil à celles que vous mettrez dans vos publications sur votre mur ou en story, la photo doit vous rendre humain et donner envie de consulter votre profil. Pour cela vos photos doivent être soignées, dans un beau cadre, et surtout authentiques. Il faut donc faire preuve de professionnalisme encore une fois dans ce domaine.

Comments


bottom of page