top of page

Les étapes d'un profil rentable sur les réseaux sociaux !

Dernière mise à jour : 18 janv. 2022



Fantasmée, la réussite sur les réseaux sociaux passe d’abord par le fait de réussir à les monétiser et de pouvoir en vivre. Un cap qui fait rêver mais qui ne s’obtient pas du jour au lendemain. Voici les étapes clés pour atteindre cet objectif. Faut-il encore avoir une offre séduisante et qui répond à un besoin sur le marché.


1 - Être structuré sur ses réseaux sociaux : le profil comme point d’orgue


Votre profil est le meilleur moyen d’asseoir votre crédibilité et d’inspirer confiance. Il est votre vitrine, celle qui montre une image professionnelle de vous et permet de mettre en avant votre expertise.


La première impression compte. Il vous faut d’abord une photo de profil professionnelle et authentique. Vous devez ainsi apparaître à l’aise, souriant et bien entendu professionnel. Votre photo vous rendra humain et donnera envie de consulter votre profil. Trop souvent oubliée, la photo de couverture est aussi importante que celle du profil. Vous ne devez pas la négliger car elle facilitera la lecture de votre profil. Votre photo de couverture devra inspirer confiance et sera en complète cohérence avec qui vous êtes et votre projet professionnel. Ces deux photos sont les premières choses que verront vos prospects, elles doivent ainsi leur donner envie de consulter davantage votre profil, de lire vos publications.


Ces dernières servent à partager du contenu à forte valeur ajoutée, c’est-à-dire répondant aux problématiques de votre cible. D’autant plus que partager du contenu est la meilleure façon d’être visible. Aussi, soyez authentique dans vos publications. C’est ainsi que vos prospects s’identifient à vous. Avant d’acheter un produit ou un service, les gens achètent une marque ou une personne, ne l’oubliez pas. Ce que vous proposez, des centaines ou milliers le proposent aussi, mais vous êtes unique.


Enfin, ne négligez pas les stories, elles sont l’ultime étape du parcours client que réalisent vos visiteurs sur votre profil. Sur votre profil comme sur vos publications qui apparaissent, ne vendez rien mais apportez de la valeur ajoutée à vos prospects, capitalisez sur votre image. Cependant, dans vos stories, mettez en avant votre activité avec des liens, des informations concrètes sur votre produit ou service, et n’hésitez pas à mentionner votre contact (mail, téléphone, …). La story est concrètement un espace de conversion de vos prospects en clients, c'est un puissant outil publicitaire.


Avec de la méthodologie sur les réseaux sociaux et une optimisation de votre profil sur lesquels vos visiteurs réalisent un véritable parcours client, vous allez inspirer confiance et donner envie. Cependant il vous faut en amont prospecter, encore une fois de façon stratégique.


2 - Du travail et de l’organisation dans la prospection


Il convient dans un premier temps de définir vos prospects qualifiés. Ces derniers doivent prendre la forme de personas, personnages fictifs qui représentent le profil type de vos meilleurs clients. Pour les définir, répondez aux questions suivantes : quelle est son activité ? Quelles sont les problématiques qu'il rencontre ? Comment se forme-t-il et s'informe-t-il ? À quoi ressemble sa journée type ?


Après avoir défini vos différents profils de cibles idéales, vous devez maintenant vous tenir à l'écoute du marché pour identifier concrètement les prospects qui regroupent ces critères.


Ces prospects peuvent par exemple déjà avoir visité votre profil ou interagir avec vos contenus. Ils peuvent également partager ou aimer du contenu relatif à leurs problématiques sur Facebook dans des groupes. Par exemple, si vous êtes coach sportif et que votre cible cherche à perdre du poids, elle peut être présente sur des groupes de nutrition, de bien-être. Encore mieux, cette dernière peut liker ou commenter des publicités sur Facebook liées à la perte de poids.


La recherche de clients potentiels est de longue haleine, s’organiser est donc capital. Pour cela, répertoriez les groupes ou les pages où ces derniers peuvent se trouver. Aussi, tenez un fichier Excel par exemple pour tous vos prospects afin de vous rappeler où vous les avez trouvés et d'y énumérer ce qu’il s’est passé lors de la prise de contact, puis de la discussion.


Il est ainsi fortement conseillé d’entrer en contact avec un message personnalisé avant même d’envoyer une demande de contact à vos prospects. Pour cela n’hésitez pas à commenter ou partager leurs publications.


Commencez par engager la conversation via l'envoi de messages à forte valeur ajoutée et soyez à l’écoute de vos prospects. Soyez curieux, apprenez à les connaître et montrez-leur que vous vous intéressez à eux. Soyez vous-même, encore une fois l’authenticité est essentielle, la spontanéité aussi.


3 - Privilégiez la qualité à la quantité


Il ne sert à rien d’être présent sur plusieurs réseaux sociaux si c’est pour ne pas tous les optimiser. Se concentrer sur l’un d’entre eux voire deux est plus pertinent. C’est éliminatoire car peu rassurant de tomber sur une chaîne YouTube où l'on retrouve 2 vidéos ou posts réalisés deux ans auparavant. Il faut que vos prospects tombent sur un profil Facebook, LinkedIn ou Instagram où ils retrouvent de l’activité, que le contenu soit régulier pour qu’ils soient rassurés. La qualité de vos réseaux sociaux en dit long sur vous, le professionnel que vous êtes.


Il en va de même pour vos publications. Submerger votre audience tous les jours n’a aucun intérêt. Pensez qualité et valeur ajoutée dans tout ce que vous réalisez sur les réseaux sociaux. Il en va de votre e-réputation et le but est de séduire, pas de gaver au risque d’être assimilé à un vendeur, pire à de la publicité.


Enfin, 1000 visiteurs de qualités valent plus qu’un million de fans. Ces visiteurs/prospects qualifiés sont prêts à consommer vos services ou produits, et mieux encore, à devenir de vrais ambassadeurs qui vous défendent et vous recommandent. Arrêtez de vouloir ajouter tout le monde à votre réseau.


4 - Un bon closing pour parachever tout votre travail


Les réseaux sociaux permettent de discuter d’humain à humain, toujours avec authenticité. C’est surtout un moment où l’écoute est essentielle. « Quand on est à l’écoute, qu’on accorde du temps au gens, on donne bien plus d’éléments, et par la suite on close » rappelle Sandrine Duarte, notre experte et formatrice. Grâce aux réseaux sociaux on peut humaniser la prospection, elle n’est plus pénible puisque l’on est authentique et spontané. Pour être pertinent dans sa prospection sur les réseaux il faut cependant arrêter de vouloir vendre et écouter votre prospect. De cette façon, on comprend le prospect et décrypte ses besoins. On peut donc mieux orienter notre proposition de valeur et répondre à sa problématique. Cette écoute active est capitale lors du closing. Selon les retours de vos prospects à vos messages et de l'historique de leurs actions vis-à-vis de vos communications, vous pourrez juger l’engagement et la maturité de ces derniers.


S’il est temps de passer à l’action, proposez-lui un rendez-vous téléphonique. Votre talent de closer et toutes vos stratégies comme vos actions au préalable feront que vous transformerez ou non votre prospect en client. « Le closing est un ensemble d’actions qui conduit à une vente réussie », explique Sandrine Duarte.


Cependant, si vous estimez que votre prospect n’est pas encore prêt, continuez d’alimenter sa réflexion en lui transmettant régulièrement des conseils avisés ou des contenus de qualité. En d’autres termes, intégrez-le à votre stratégie de communication et de prospection. Surtout gardez le contact, certains ont besoin de plus de temps ou d’éléments pour passer à l’action.

Comments


bottom of page