top of page

La recette d’une vidéo réussie sur les réseaux sociaux

Dernière mise à jour : 19 janv. 2022



La vidéo est une tendance qui s’est fortement installée ces dernières années sur les réseaux sociaux. En 2019, un internaute consommait en moyenne 6h48 de vidéo par semaine ! C’est le multimédia à fort potentiel ROI tout simplement car la vidéo est le seul support qui fait vivre des émotions. Cependant, une bonne vidéo demande un réel travail en amont. Voici les 6 étapes clés pour en faire une véritable réussite et obtenir de vrais résultats.


1- Une intention claire que l’on retrouve dans l’accroche

Avant même de vous filmer, posez-vous les bonnes questions. C’est-à-dire qu’il vous faut trouver un objectif à votre vidéo. Pourquoi faites-vous cette vidéo ? Dans quel but ? Cela peut très bien être pour vendre un produit, proposer un service, conseiller les internautes ou encore proposer un débat sur un sujet.


2- Trouvez une thématique

Une fois l’intention posée, la thématique que vous allez traiter en découlera. Cette dernière sera le fil conducteur de votre contenu et il est impératif de la retrouver dans votre accroche. En quelques secondes les internautes doivent comprendre de quoi vous allez parler et cela doit les interpeller pour voir la suite. Soyez donc clair, concis et percutant. Attention thématique ne veut pas dire problématique. Cela a toute son importance, vous allez tout de suite le comprendre.


3- Connaître les problématiques liées à votre thématique

A ce stade, vous devez chercher à comprendre quelles sont les peurs, craintes et l’inconfort liés à votre sujet. Par exemple, mon sujet est la réalisation de vidéos sur les réseaux sociaux. De ce fait je vais dégager 3 craintes majeures (pas plus) que je vais formuler ainsi dans mon contenu : « Vous n’êtes pas assez photogéniques ? Vous ne savez pas bien vous exprimer derrière une caméra ? Vous avez peur des critiques ? ».


Ne craignez pas d’appuyer là où ça fait mal et faire ressentir l’inconfort lié à cette thématique à vos consommateurs. On en revient à cette idée d’émotions, nerfs de la guerre de notre sujet du jour. Cela vous permettra également d’anticiper ces problématiques et donc d’y apporter des solutions.


4- Apportez vos solutions

Fini l’inconfort, faites ressortir « la tête de l’eau » à vos cibles en leur apportant trois des solutions. Et le « des » solutions a ici toute son importance. Car vous en avez d’autres et les internautes auront envie de vous contacter pour les connaître. Par solutions vous pouvez leur prodiguer des conseils, exemples, méthodes, …


5- « Le coup de grâce »

L’ascenseur émotionnel n’est pas terminé. Vous allez à présent faire remonter l’inconfort chez les internautes par exemple par cette simple phrase : « Malgré ses conseils vous êtes toujours … ». Puis, dans la foulée, faites-leur comprendre que la « vraie » solution c’est VOUS. C’est à ce moment que vous leur donnez clairement envie de vous contacter, d’acheter votre produit ou encore de se renseigner plus en détail sur ce que vous pouvez leur apporter.


6- Une conclusion « moins professionnelle »

C’est enfin l’étape où vous pouvez vous libérer, sortir du cadre professionnel, d’expert, que vous avez instauré. Et surtout c’est le moment pour vous de créer une connexion avec votre audience en lui donnant rendez-vous pour vos prochaines aventures


Ces 6 étapes sont essentielles si vous voulez obtenir des résultats concrets. Toutefois, d’autres paramètres s’y ajoutent et vous permettront de vous démarquer d’autant plus. Avoir la bonne stratégie est une chose, mais il faut aussi une bonne posture et quelques règles basiques pour ne pas faire capoter toute cette réflexion.


· Puisque que l’on recherche des résultats, disons-le clairement de l’argent, vous devez adopter une posture de leader et d’expert. Passion / Confiance en soi / Authenticité sont le triptyque que l’on doit retrouver dans votre vidéo. Pourquoi ? Car nous vivons dans un monde où les gens sont perdus par trop d’informations et faire le tri de ces dernières devient très difficile.


· Ne confondez par authenticité et spontanéité. Par authenticité on entend de parler avec ses tripes et pour cela il faut se connaître, savoir qui on est vraiment pour le faire transparaître dans votre vidéo. C’est ainsi que vous ferez vivre de véritables émotions à vos potentiels prospects.


· Faire une vidéo, c’est simple. Vous pouvez la faire avec votre smartphone, ordinateur ou tablette. Mais une chose est essentielle, munissez-vous d’un trépied. En d’autres termes, votre image doit être stable. Une vidéo « tremblante » et floutée c’est éliminatoire !


· Privilégiez le format court, dans l’idéal moins d’une minute et pas plus d’une minute et 30 secondes. Sinon les internautes risquent de passer leur chemin et vous perdez le côté percutant de votre vidéo car savoir être concis c’est aussi être clair.


· Cependant, si vous ne pouvez pas respecter cette durée, mettez des sous-titres sous votre vidéo. Sur Facebook par exemple, 85% des vidéos sont consultées sans que le son soit activé. Le média Brut en a d’ailleurs fait sa marque de fabrique.


· Pensez aux consommateurs et à leurs habitudes en adaptant le format de votre vidéo. En effet, la plupart sont sur leur smartphone quand ils consultent les réseaux sociaux. De ce fait le format carré (1:1) est particulièrement apprécié par les utilisateurs de Facebook et Instagram.


· Enfin, une bonne vidéo n’est pas forcément une vidéo bien montée. Si vous suivez bien les 6 étapes énumérées dans cet article, votre vidéo aura les résultats escomptés. Vous pouvez tout de même, si vous les souhaitez, utiliser des applications très simples comme InShot ou iMovie pour les appareils IOS.

Comentarios


bottom of page