top of page

Les ingrédients d’un bon post LinkedIn

Dernière mise à jour : 19 janv. 2022

Envie de vous démarquer et marre de commencer vos posts par « cher réseau » ? On vous donne ici les ingrédients nécessaires pour faire un post LinkedIn, percutant, et qui se démarquera dans le fil d’actualité de vos potentiels clients ou prospects.


Avant de commencer à rédiger…

Faire un post pour en faire un n’a aucun sens. Avant d’écrire, posez-vous les bonnes questions. Définissez un objectif à votre post en répondant à la question suivante : pourquoi j’écris ? Cela peut être pour débattre d’un sujet, informer votre réseau de votre activité, partager un fait ou moment marquant, ou encore interagir avec votre communauté.


Écrivez sur des sujets qui vous plaisent car cela se ressentira à la lecture de vos posts. Et surtout pensez à qui vous écrivez. Si vous étiez à la place de votre cible, pourquoi seriez-vous intéressé par ce contenu plutôt qu’un autre ?



Maintenant que vous avez répondu à ces questions essentielles, vous pouvez vous lancer dans la rédaction du post. Mais là encore, plusieurs ingrédients sont obligatoires pour vous démarquer.


Ce qu’il faut retrouver dans tous vos posts…


Il vous faut tout d’abord une bonne phrase d’accroche. Tout simplement car cette dernière donnera envie de lire la suite et d’aller au bout. Cela peut être une citation, un chiffre percutant ou un fait de l’actualité marquant. Par exemple, si j’écrivais sur l’importance des réseaux sociaux dans notre quotidien, je commencerais par parler de la panne générale de Facebook et ses applications la semaine dernière ou bien que trois personnes sur quatre sont sur les réseaux et y consacrent plus de deux heures par jour. Petite astuce vous pouvez utilisez la technique du « texte caché » : une fois votre phrase d’accroche rédigée, sautez une ligne avant de poursuivre comme ci-dessous :



Ensuite, votre message doit être clair. Ne mélangez pas les sujets et aérer votre texte sans hésiter à utiliser des émoticônes pour clarifier votre propos et faire ressortir l’essentiel. Comme ça par exemple :



Pour ne pas perdre votre lecteur et que le message passe, privilégiez les phrases courtes donc. Une idée = une phrase.


Dans tous vos posts, vous devez engager votre lecteur, impliquez-le. Il doit se sentir concerné et pour cela il existe un ingrédient tout simple, le call to action. Un call to action ou CTA est une directive écrite très utilisée dans les campagnes marketing comme : « Abonnez-vous », « Commandez ». Mais pour LinkedIn un call to action vise à engager du lead et surtout de l’interaction. Cela pourrait très bien être : « Êtes-vous d’accord avec ça ? Faites-le moi savoir dans les commentaires » ou simplement « Donnez votre avis dans les commentaires ».


Les choses à bannir de tous vos posts à présent


Arrêtez avec les # à gogo, c’est illisible tout comme les longues phrases sans ponctuation ou émoticônes. Idem pour les mentions par dizaines (@) qui polluent votre contenu et mettent en péril la clarté de votre propos.


Ne parlez pas trop de vous. Cela n’apportera pas de valeur à votre audience qui ne se sentira pas impliquée. En revanche cette idée n’est pas à bannir dans le cas ou vous parlez de vous sous forme d’un story-telling ou encore que l’objectif soit d’aborder un sujet plus global.


Évitez les publications religieuses ou politiques, deux thématiques que les gens prennent à cœur. Ce sont surtout des sujets qui divisent où les gens ont tendance à rejoindre un camp ou un autre.


Enfin, le « pitch de vente » n’a pas sa place sur LinkedIn même si c’est la plateforme B to B par excellence. Cherchez plutôt à apporter de la valeur à vos clients potentiels et construisez des relations avec eux.



Quelques autres conseils pour des posts efficaces


Soyez vous-même et faites transparaître qui vous êtes dans vos posts. Bref soyez authentique, on doit sentir votre personnalité dans votre écriture. Et gardez le même ton pour vos publications.


Essayez un maximum d’ajouter du contenu multimédia. Une belle photo en lien avec votre attirera inévitablement l’œil de vos lecteurs tout comme une vidéo, trop souvent oubliée sur LinkedIn. En effet, selon plusieurs études menées, les publications qui contiennent des vidéos génèrent, en moyenne, 50% d'impressions de plus que celles avec des images fixes.


Une autre petite astuce est de poster vos liens en 1er commentaire de votre post et non dans ce dernier. Pourquoi ? Afin d’optimiser l’engagement et donc sa visibilité car LinkedIn n’aime pas que ces utilisateurs quittent sa plateforme via un lien externe.


Enfin, et c’est peut-être le plus important, répondez à tous les commentaires ! Ils sont les principaux signaux d’engagement.


Au cas où vous n’y penseriez pas, relisez-vous bien et n’ayez pas honte d’utiliser un correcteur grammatical et orthographique avant de valider votre publication.


A présent vous avez tous les principaux ingrédients pour booster les résultats de vos publications. Alors à vos claviers !

Comentários


bottom of page